Rétrospective 2020 des aménagements

L’année 2020 aura été très particulière pour le vélo. Au centre des discussions lors des élections municipales, parfois interdit pendant le 1er confinement puis mis en avant comme geste barrière au déconfinement avec la création des « coronapistes », son usage a finalement connu une évolution positive. Ce « boom » est d’ailleurs décrit par Weelz qui reprend les chiffres de « Vélo & Territoires » : Quand l’usage vélo fait boom, les chiffres 2020 sur le territoire français ⋆ Weelz.fr
Les cyclistes angevins ont vu apparaître en 2020 plusieurs aménagements cyclables, avec parfois des surprises (bonnes ou mauvaises), avec parfois des livraisons attendues et avec toujours le même besoin : « pour rouler en sécurité, il me faut un bon aménagement ».
Place Au Vélo Angers vous propose dans cet article de faire la rétrospective de 10 aménagements livrés en 2020 en les séparant en deux catégories : les TOP & les BOF.
C’est parti !


TOP 5


TOP n°1 – Le pont de Segré et ses voies vertes
L’ouverture du Pont de Segré a été saluée quasiment à l’unanimité par la cyclosphère angevine. Pris d’assaut chaque week-end par les piétons & les cyclistes en promenade, c’est aussi un parcours vélotaf appréciable qui connecte en sécurité Angers, Avrillé et Montreuil-Juigné. Accessible depuis le Campus et le Parc Saint Serge, la voie verte Saint Serge permet de rejoindre la zone commerciale en sécurité. Il est prévu de connecter les voies vertes existantes à une grande boucle sur l’extérieur de l’île de Saint-Aubin en connectant Ecouflant et Cantenay-Epinard notamment (voir notre Bicyclettre n°80 – « Voies vertes : l’ouverture côté Nord »). Un aménagement considérable et de qualité dont l’affluence est la récompense. Merci !

Cyclistes sur le Pont de Segré (Crédits : PAV)

TOP n°2 – Les panneaux M12
Avrillé et Angers ont déployé un nombre important de panneaux M12 (« Cédez le passage cycliste aux feux ») durant cette année 2020. Nous avions notamment remonté leur absence à la livraison des Boulevard Ayrault, Carnot, Déportation entre autres. Aujourd’hui ils sont plus qu’appréciés, permettant aux cyclistes de prendre un temps d’avance sur les automobilistes et de ne pas couper leur effort, tout en respectant les priorités. Sur Angers, une campagne annuelle d’installation de M12 est réalisée chaque année depuis 2013. L’année 2020 fut un très bon cru !

Panneau M12 Boulevard Saint Michel (Crédits : @Velofackeur)


TOP n°3 – Les continuités cyclables Boulevard du Roi René

Le Boulevard du Roi René dispose de 2 pistes cyclables unidirectionnelles. Celles-ci sont très appréciables, Angers disposant d’un très faible nombre de pistes cyclables (aménagement cyclable séparé physiquement du flux motorisé et non en mixité avec les piétons). Comme un certain nombre de ce type d’aménagement sur l’agglomération, leurs entrées et sorties sont synonymes d’angle droit qui cassent le mouvement et de retour sur la voie motorisée dans les carrefours. Le plan vélo prévoit de travailler sur les continuités cyclables, c’est chose faite sur ce Boulevard avec :
• une continuité cyclable depuis la rue Paul Bert


• un “file tout droit” au croisement de la rue des Lices

Crédits : PAV


• une continuité cyclable dans le carrefour du Roi René

Crédits : @BernadetteCH


Les continuités cyclables dans les carrefours figurent parmi les points noirs. Certaines sont en cours de correction Boulevard Henri Dunant.


TOP n°4 – Pont de la voie verte Angers – Saint Barthélémy
Attendu depuis plus d’un an, le pont au-dessus de la rue de la Paperie à Saint Barthélémy a été livré en 2020. C’était le chaînon manquant pour enfin connecter Angers & Saint-Barthélemy, c’est chose faite. On peut dorénavant circuler entre les 2 villes sans se mélanger aux véhicules. Merci à Jérôme d’avoir pis la pose ! Il reste entre autres à gérer la connexion de cette voie verte à l’Avenue Montaigne, nous y travaillons.

Crédit : PAV


TOP n°5 – Les petits détails qui font tout
Moins visibles mais parfois très ressentis, on pense notamment à l’abaissement du trottoir Place Imbach à l’entrée de la zone piétonne Rue Pocquet de Livonnières, à l’accès de la piste bidirectionnelle du Quai des Carmes depuis la rue Marie Garnier ou encore au début du campus Saint Serge depuis l’IceParc. Ces douceurs de voirie évitent de se casser le dos à chaque montée ou descente et rendent l’expérience cyclable encore plus agréable ! On pense également aux nombreux panneaux de direction apposés le long des voies vertes passant par le pont de Segré ainsi qu’aux potelets verts qui protègent les entrées / sorties depuis le Boulevard Ayrault / Carnot. Merci aux artistes de la voirie !

Trottoir abaissé pour assurer la continuité du Campus avec la voie verte Saint Serge – Crédits : PAV


BOF 5


BOF n°1 – La prise en compte des cyclistes lors de la gestion des travaux

Action 9 de l’Axe 2 du plan vélo angevin, le compte n’y est toujours pas malgré des avancées notables. Nous saluons les bandes cyclables temporaires et les quelques déviations aménagées mais cela ne couvre pas l’ensemble du réseau cyclable touché par les travaux en 2020 et déjà dès 2021. Les exemples ne manquent pas :
• Boulevard Henri Dunant : depuis plusieurs mois, les feux ont été décalés en amont des sas vélos ce qui fait qu’à vélo il est impossible de voir le cycle de feu et d’insérer avant les automobilistes.
• Boulevard des Deux croix / Cussonneau : fermés à plusieurs reprises, aucune alternative cyclable n’a été proposée pour éviter des déviations trop longues qui ne favorisent pas l’usage du vélo.
• Boulevard Allonneau : La bande cyclable à contre sens n’est pas indiquée en amont (interdiction de tourner et panneaux au sol dans les virages), la bande cyclable dans le sens principal est trop souvent jonchée des plots de chantier. Les piétons zigzaguent entre le trottoir, les plots, les voitures, les flaques d’eau.
• Belle-Beille : les remontées ne manquent pas pour ce quartier qui doit accueillir la nouvelle ligne de tramway. On peut citer : la bande sur trottoir temporaire inconfortable au possible pour les cyclistes & les piétons, les voies fermées sans déviation cyclable indiquée, les aménagements qui se terminent sur des angles droits ou des trottoirs non aménagés. Les voies et stationnements voitures sont déjà livrés, les aménagements cyclables, arceaux et trottoirs eux sont encore en chantier.

Crédits : PAV


BOF n°2 – Les coronapistes
Elles ont fait les gros titres des journaux lors du 1er déconfinement, supposées permettre aux usagers des transports en commun d’éviter l’autosolisme et de prendre de bonnes habitudes dans une situation où tout était chamboulé, l’agglomération angevine a loupé le coche. Seuls Grand Verger, l’Avenue Victor Chatenay et l’Avenue Montaigne se sont vues dotées de coronapistes. Aujourd’hui, aucune ou presque n’est encore active et très peu de communication a été faite sur le sujet. C’était l’occasion rêvée de tester des aménagements temporaires grandeur nature et donner un coup de boost au vélo, occasion manquée !


BOF n°3 – La piétonnisation temporaire du centre-ville d’Angers
Toujours dans l’aménagement temporaire, mais cette fois-ci cela concerne les piétons. En vue des fêtes de fin d’année 2020, la ville d’Angers a mis en place une piétonnisation temporaire, les premiers week-ends puis sur plusieurs jours, de certaines rues du centre-ville : rue des Lices, rue Voltaire, rue Louis de Romain… Dans les faits, les horaires n’étaient pas toujours respectés et difficile de s’approprier en tant que piéton des rues où il est toujours possible de circuler en voiture ou d’y stationner. Nous saluons les bonnes intentions tout en regrettant un énorme manque d’ambition. Rappelons que notre Manifeste pour les élections municipales préconisait d’étendre le secteur piétonnier à l’ensemble du centre-ville situé entre les boulevards Foch, Résistance et Déportation, Carnot, Ayrault, Arago, Arnaud, Général de Gaulle et roi René.


BOF n°4 – Les traversées cyclables
Vous les avez peut-être vues ou prises, les traversées cyclables sur les nouveaux boulevards Ayrault, Carnot ou Bessonneau. Ces traversées doivent vous permettre de croiser plusieurs voies de circulations en sécurité, sur le principe de la traversée en 2 temps :
• vous quitter la voie de circulation pour vous stocker à droite,
• vous attendez le feu vert piéton pour traverser.
Cela fonctionne bien lorsque les aménagements cyclables sont continus et réalisés comme un aménagement séparé. A Angers la situation est un peu différente, vous devez :
• monter sur le trottoir, avec un ressaut trop important,
• passer derrière la zone de stockage piéton,
• passer entre les poteaux de protection des passages piétons,
• traverser le long des passages piétons.
Les entrées / sorties de ces traversées sont sur les trottoirs et seulement différenciées de la zone piétonne par des clous (peu visibles) ou des pictogrammes. Sur le boulevard Ayrault / Carnot, certaines sont parfois peu accessibles du fait de stationnements très gênants.
Voici un exemple en vidéo :
https://twitter.com/SeriousSmart/status/1318970534344970240?s=20


BOF n°5 – Les nouveaux boulevards du tramway
En 2020, la nouvelle ligne de tramway entre le Boulevard Foch et la Place François Mitterrand a vu le jour. Cette nouvelle ligne a été l’occasion pour l’agglomération de reconfigurer l’ensemble des boulevards le long de ce nouveau tronçon. Les aménagements cyclables réalisés sont qualitatifs en largeur avec soit des bandes cyclables larges qui permettent de rouler presque à 2 de front soit des voies de bus assez conséquentes. Mais difficile de ne pas voir dans ces réalisations un référentiel cyclable peu à jour. Ce n’est pas la place qui manquait pour réaliser des pistes cyclables séparées des flux et hors des zones d’emportiérage. Les catadioptres qui nous avaient été mis en avant comme protection ont été retrouvés éparpillés sur le sol de ces nouvelles bandes cyclables. Il s’agit là de voies désignées comme axes structurants cyclables. On peut se poser la question suivante : qui laisserait son enfant faire du vélo en autonomie sur ces boulevards ?

Crédits : Ville d’Angers