2è Baromètre des villes cyclables : plus de 2000 réponses à Angers

Merci à tous pour vos réponses et la transmission de l’information autour de vous. Un tiers de réponses supplémentaires par rapport à l’édition de 2017 et deux fois plus qu’à Tours ou au Mans.

L’amélioration des possibilités techniques du site parlons-velo.fr a permis, dès la fin de l’enquête de mettre en ligne la cartographie des points noirs et tronçons à améliorer dans n’importe quelle ville française (https://carto.parlons-velo.fr/). Sans surprise, à Angers, les lieux difficiles ou dangereux sont pour beaucoup ceux exprimés régulièrement par Place au Vélo et déjà pointés en 2017. Les tronçons à aménager en priorité sont les boulevards sud, l’axe pont de la Basse Chaine – rue Volney, les boulevards Gaston Ramon, Carnot et Ayrault, la rue Barra, la route entre la Roseraie et le pont de Bouchemaine, la rue de la Chalouère et bien sûr le tout nouvel espace inauguré en juin 2019 ( !) au cœur de la ville.

Un palmarès des villes selon leur cyclabilité sera publié début février 2020 au congrès de la FUB. Et ce palmarès sera le résultat de la plus grande enquête jamais réalisée dans le monde puisque avec 184 484 réponses, la FUB a largement dépassé le chiffre de 2017 (113 000) ainsi que celui de l’enquête menée régulièrement par nos collègues allemands. Pour les autres communes de l’agglomération, seules deux villes ont franchi la barre des 50 réponses pour pouvoir être classées : Les Ponts-de-Cé comme en 2017 et Trélazé. Trois autres ont dépassé 40 (Avrillé, Bouchemaine et Sainte-Gemmes). Ces chiffres  soulignent l’intérêt pour le vélo au-delà de la ville centre.